Comprendre la mission d’un architecte d’intérieur

Souvent, les missions d’un architecte d’intérieur, d’un décorateur d’intérieur, d’un home stager et d’un ingénieur en bâtiment sont confondues. Pourtant, chaque professionnel a sa spécificité.

Designer.

Affirmons même que l’architecte d’intérieur et l’architecte sont différents. Quelles sont donc, en plus précis, les tâches qui reviennent à ce premier ?

Gros plan sur la mission d’un architecte d’intérieur

L’imagination et la structuration des espaces de l’habitat résument le rôle d’un architecte d’intérieur. Pour ce faire, il a le droit d’aménager voire de transformer les pièces d’une maison.

À titre d’exemple, pour changer une cuisine traditionnelle en cuisine américaine, le déplacement d’une cloison pourrait suffire. La validation de cette décision lui revient. Il est à noter qu’il conçoit en jouant non seulement sur les volumes mais aussi sur les matériaux et l’éclairage.

Il propose une approche globale de l’exploitation de l’environnement intérieur d’une habitation en jouant sur les lignes, les formes et les couleurs comme en attestent les réalisations de architecte-interieur.be par exemple..

La différence entre un architecte d’intérieur et un décorateur d’intérieur

Ces deux hommes de l’art sont tenus à être à l’écoute de leur clientèle lorsqu’il s’agit de créer une ambiance à l’intérieur de la maison.

Tous deux donnent des idées ou participent à l’achat et la disposition du mobilier, mais si le décorateur se contente de travailler sur l’existant et s’il a le droit de permettre l’excentricité à son client, l’architecte d’intérieur se conforme plus aux normes en vigueur en termes d’agencement de l’espace.

Il effectue des esquisses et des plans et les présente au propriétaire. Il optimise et vise à rentabiliser son projet. Sa mission va jusqu’à l’accompagnement et la réception des travaux.

La différence entre un architecte d’intérieur et un ingénieur en bâtiment

Tous deux, ils ont le devoir de rentabiliser leurs projets. Responsables, ils font le suivi des travaux jusqu’à leur réception, à une différence près que l’ingénieur est le garant de la résistance de tout le bâtiment aux intempéries et aux sollicitations diverses.

Si l’ingénieur a l’obligation de faire tenir le squelette de la construction en procédant à un dimensionnement correct de tous les éléments de la structure, l’architecte d’intérieur s’en préoccupe peu. Cependant, celui-ci ne doit pas aller à l’encontre des prescriptions normatives dans ses décisions d’aménagement intérieur.

Designer.

La différence entre un architecte d’intérieur et un home stager

Disons que la mission du home stager est incluse dans celle de l’architecte d’intérieur. Sachant que ce dernier est à l’écoute de son client, il tient compte de ses objectifs. Il se peut que le projet soit un investissement locatif. Dans ce cas, si le client voudra faire aménager l’intérieur de cette maison de manière à répondre aux attentes des locataires ou des acheteurs et non aux siennes, alors l’architecte d’intérieur peut intervenir dans cette optique, et c’est son point commun avec le home stager.

On peut dire en effet que le home stager est un décorateur d’intérieur pour l’immobilier locatif. Il n’est pas tenu à satisfaire le propriétaire ou le bailleur, mais plutôt les locataires ou les acheteurs. Il doit donc connaître les styles des décos existantes et les plus demandés sur le marché.

La différence entre un architecte d’intérieur et un architecte

Leurs missions sont semblables. Tous deux, ils conçoivent et contrôlent les travaux, mais lorsque ceux-ci exigent un permis d’urbanisme, c’est l’intervention de l’architecte qui est valable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *